Laura Rae dances between genres, influenced equally by soulful Nora Jones as rock legends Fleetwood Mac. Her lyrics express everyday life, from grief to grandiose tales of walking away and everything in between.

Originally from Ottawa, Laura found home in Nova Scotia in 2014, where she spent five years collecting stories for her eventual return to songwriting. 

Her debut single Didn't Know reached #1 on The East Coast Countdown, and was among the top 100 songs of the year in 2021 on CIOE. Didn't Know embodies a bluesy rock vibe with its acoustic drums, muted piano, dynamic guitar and distorted bass.

Her latest single, Glimpses of Ghosts, was #2 on the CKDU top 10 and has been likened to a "cross [between] Adele’s theme of 007’s Skyfall with the theme of one of Star’s albums... More haunting than haunted, 'Glimpses of Ghosts' isn’t troubled nearly so much by voices in the dark, so much as the little voices that nag with “what-ifs”—the ghost of opportunity cost" (Alex Cook, The East Mag).

DSC_0039.jpg
DSC_0039_edited.jpg

Laura Rae danse entre les genres musicaux, tant influencée par Nora Jones que par Fleetwood Mac. Ses chansons peuvent être tristes, grandioses ou passionnées. Comme elle ne vit pas dans un seul genre musical, elle ne vit non plus une seule langue. Parfois ses chansons sont traduites, parfois elle en écrit juste en français. Son art est fluide; parfois une fenêtre, parfois un miroir, parfois les deux en même temps.
 

Originaire d’Ottawa, Laura s’est retrouvée en Nouvelle-Écosse en 2014, où elle a passé 5 ans à amasser des histoires pour son retour éventuel à la composition. En 2019, elle s’est remise dans le monde de création et en 2021 elle a enfin fait son retour à l’estrade.

Sa première chanson, Didn’t Know, une chanson blues-rock, a été bien reçue par les médias anglophones dans la région Atlantique – se rendant au numéro 1 sur East Coast Countdown. Sa deuxième chanson, Glimpses of Ghosts, est jouée sur piano, voix solo, tirant de l’inspiration de l’artiste Agnes Obel.